éclectique


éclectique

éclectique [ eklɛktik ] adj.
• 1651; gr. eklektikos, de eklegein « choisir »
1Philos. Qui professe l'éclectisme, est inspiré par l'éclectisme. Subst. Les éclectiques : les philosophes éclectiques.
2Par ext. (XIXe) Qui n'a pas de goût exclusif, ne se limite pas à une catégorie d'objets (opposé à monomane). Être éclectique en littérature, en amour. « L'esprit le plus ouvert à toutes les notions et à toutes les impressions, le jouisseur le plus éclectique » (Baudelaire). Avoir des goûts très éclectiques en musique.
⊗ CONTR. Exclusif, sectaire.

éclectique adjectif (grec eklektikos, de eklegein, choisir) Qui rassemble une grande variété de tendances, qui choisit dans des catégories très diverses : Goût éclectique. Relatif à l'éclectisme. ● éclectique (synonymes) adjectif (grec eklektikos, de eklegein, choisir) Qui rassemble une grande variété de tendances, qui choisit dans...
Synonymes :
- varié
Contraires :
éclectique adjectif et nom Qui adopte en toutes choses ce qui lui plaît, qui est capable d'apprécier des choses très diverses sans esprit exclusif : Un homme éclectique en littérature. Partisan de l'éclectisme. ● éclectique (synonymes) adjectif et nom Qui adopte en toutes choses ce qui lui plaît, qui...
Contraires :

éclectique
adj. (et n.)
d1./d PHILO Qui appartient à l'éclectisme. Doctrine éclectique.
|| Qui est partisan de l'éclectisme.
Subst. Un(e) éclectique.
d2./d Qui choisit dans divers genres ce qui lui plaît sans s'asservir à un seul. être éclectique dans ses lectures, ses fréquentations.
Divers. Avoir des goûts éclectiques. Ant. exclusif, sectaire.

⇒ÉCLECTIQUE, adj.
A.— PHILOSOPHIE
1. [Appliqué à une chose abstr.] Qui est relatif à l'éclectisme, en tant que méthode ou école philosophique :
1. Dans le IVe siècle le polythéisme expirait. Il chercha pour se relever à se réfugier dans la philosophie alexandrine, éclectique, déiste, qui, admettant tous les cultes comme divins, niait la divinité des dieux...
VIGNY, Journal d'un poète, 1844, p. 1224.
2. [En parlant d'une pers.] Qui est partisan de l'éclectisme. Ils [les Alexandrins] sont ouvertement éclectiques (COUSIN, Hist. gén. philos., 1861, p. 192).
Emploi subst. [Le] professeur de philosophie, vieil éclectique cousinien (MALÈGUE, Augustin, t. 1, 1933, p. 74).
B.— P. ext. (parfois péj.)
1. [En parlant d'une pers.] Qui aime à choisir ce qui lui plaît dans des catégories de choses ou de personnes très différentes, qui est capable d'apprécier des choses ou des personnes fort diverses, qui refuse tout choix exclusif. Un jeune normalien, éclectique et libre penseur (MARTIN DU G., Devenir, 1909, p. 11).
Emploi subst. :
2. Une œuvre faite à point de vue exclusif, quelque grands que soient ses défauts, a toujours un grand charme pour les tempéraments analogues à celui de l'artiste. L'œuvre d'un éclectique ne laisse pas de souvenir. Un éclectique ignore que la première affaire d'un artiste est de substituer l'homme à la nature et de protester contre elle. Cette protestation ne se fait pas de parti pris, froidement, comme un code ou une rhétorique; elle est emportée et naïve, comme le vice, comme la passion, comme l'appétit. Un éclectique n'est donc pas un homme.
BAUDELAIRE, Salon, 1846, p. 169.
2. [Appliqué à une chose] Qui manifeste cette capacité ou cette complaisance à choisir dans des catégories très diverses; qui est fait d'éléments très divers, rassemble une grande variété de tendances. Art, goût, opinion éclectique. Paris est le seul lieu du monde où il existe de ces maisons éclectiques où tous les goûts, tous les vices, toutes les opinions sont reçus avec une mise décente (BALZAC, Fille Ève, 1839, p. 194).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1651 [d'apr. BL.-W.1-5]; 1732 « nom que l'on donnait à quelques philosophes anciens » (Trév.); 1818 philos. mod. (V. COUSIN, Cours de 1818 d'apr. l'éd. 1836 ds P. JANET, Victor Cousin et son œuvre, Paris, éd. Calmann-Lévy, p. 64); 1832 « qui n'est pas exclusif dans ses goûts » véritable éclectique comme on dirait aujourd'hui (HUGO, N.-D. Paris, p. 40). Empr. au gr. « qui exerce un choix, sélectif » (cf. « les Éclectiques, philosophes qui empruntaient des éléments de leur doctrine à différentes écoles, surtout à l'épicurisme et au stoïcisme »), v. LAL., lui-même dér. de « choisir ». Fréq. abs. littér. :68.
DÉR. Éclectiquement, adv. D'une manière éclectique, sans se prononcer catégoriquement pour une tendance ou une opinion déterminée. Quant à « Phèdre » [jouée par Rachel], je trouve que vous la jugez un peu éclectiquement. Elle a complètement réussi (SAINTE-BEUVE, Corresp., t. 5, 1818-69, p. 64). Seule transcr. ds LITTRÉ : é-klè-kti-ke-man. 1re attest. 1838 (Ac. Compl. 1842); de éclectique, suff. -ment2.

éclectique [eklɛktik] adj.
ÉTYM. 1651; grec eklektikos, de eklegein « choisir ».
1 (1732). Philos. Qui professe l'éclectisme, est inspiré par l'éclectisme. || Philosophie éclectique. || Un, une philosophe éclectique, et, n., un, une éclectique.
1 (…) une secte de philosophes (l'école de Potamon d'Alexandrie) qu'on appelait éclectique, c'est-à-dire choisissante, dans laquelle on faisait profession de choisir ce que chacune des autres avait de meilleur (…)
Encyclopédie, Diderot, art. Éclectique.
2 (1832). Cour. Qui n'a pas de goût exclusif, ne se limite pas à une catégorie d'objets; à une tendance. || Elle est éclectique en littérature, en peinture, en politique, en amour, en fait de lecture.N. || Un, une éclectique : personne qui n'a pas de goût exclusif.Goûts, opinions éclectiques.
2 C'était l'esprit le plus ouvert à toutes les notions et à toutes les impressions, le jouisseur le plus éclectique et le plus impartial.
Baudelaire, Curiosités esthétiques, XV.
CONTR. Absolu, exclusif, fanatique, sectaire.
DÉR. Éclectiquement. — Éclectisme.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • éclectique — ÉCLECTIQUE. adj. des 2 genr. Il se dit Des Philosophes, qui, sans adopter de système particulier, choisissoient les opinions qui leur paroissoient les plus vraisemblables …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • éclectique — (é klè kti k ) adj. 1°   Terme de philosophie. Qui admet ce que chaque système paraît offrir de bon. Philosophie éclectique. 2°   Il se dit de ceux qui professent cette doctrine. Un philosophe éclectique.    S. m. Un éclectique, les éclectiques.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÉCLECTIQUE — adj. des deux genres Qui, sans adopter un système particulier, choisit, dans les divers systèmes, les opinions qui lui paraissent les plus justes. Un philosophe éclectique. La philosophie éclectique. Par extension, il signifie Qui est d’une… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ÉCLECTIQUE — adj. des deux genres Il se dit De la doctrine des philosophes qui, sans adopter de système particulier, choisissent, dans les divers systèmes, les opinions qui leur paraissent les plus vraisemblables. La philosophie éclectique.   Il se dit… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Eclectique — Éclectisme L’éclectisme (du grec eklegein : choisir) est une attitude philosophique consistant à choisir dans plusieurs philosophies les éléments qui paraissent intéressants pour constituer un système complet. On nomma d abord éclectiques… …   Wikipédia en Français

  • Éclectique — Éclectisme L’éclectisme (du grec eklegein : choisir) est une attitude philosophique consistant à choisir dans plusieurs philosophies les éléments qui paraissent intéressants pour constituer un système complet. On nomma d abord éclectiques… …   Wikipédia en Français

  • Architecture éclectique — Éclectisme (architecture) L église Saint Augustin (1860 1871), conçue par Victor Baltard, est un bel exemple d architecture éclectique : elle mêle en effet des références à l art roman ou byzantin (portail, baies) à des citations baroques… …   Wikipédia en Français

  • L'Eclectique — L Éclectique L Éclectique est un mensuel français, créé à Cahors en 1956. Portail de la presse écrite Ce document provient de « L%27%C3%89clectique ». Catégorie : Presse mensuelle française …   Wikipédia en Français

  • L'éclectique — est un mensuel français, créé à Cahors en 1956. Portail de la presse écrite Ce document provient de « L%27%C3%89clectique ». Catégorie : Presse mensuelle française …   Wikipédia en Français

  • Style éclectique — Éclectisme (architecture) L église Saint Augustin (1860 1871), conçue par Victor Baltard, est un bel exemple d architecture éclectique : elle mêle en effet des références à l art roman ou byzantin (portail, baies) à des citations baroques… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.